banner usn3

A A A


C'est un week-end à oublier pour nos équipes avec la défaite au goût amer de l'équipe première à Roubaix (2/1), et le non match de la réserve face à Coquelles (1/6). 


Régional 2 : Roubaix SC / USN (2/1)
C'est toujours délicat de se rendre à Roubaix, et les noeuxois en ont encore fait les frais. Pourtant Frédéric Delsart avait mis son équipe sur les bons rails en ouvrant le score dès la 11ème minute. Dominateurs et avec de nombreuses occasions que les attaquants n'ont pas su convertir, les "Jaune et Bleu" se sont fait piéger, avec deux décisions arbitrales contestables, sur 2 des rares incursions roubaisiennes dans le camp noeuxois. Sur une interception de Romain Lorandi, l'attaquant de Roubaix venait le percuter, et c'est le gardien qui était sanctionné pour jeu dangereux ! Exclusion et penalty transformé à la 35ème. Juste après la pause, les locaux ont doublé le score sur une action entâchée d'un hors-jeu (53ème). Lésés les noeuxois ont tout tenté dans la dernière demi-heure pour revenir au score mais se sont heurtés à un bloc défensif et ont manqué de réussite. 

Au classement, les noeuxois gardent une marge sur leurs rivaux Lesquin et Waziers qui ont été tenus en échec.

Régional 4 : USN 2 / SC Coquelles (1/6)
C'est un véritable coup de froid qui c'est abattu sur le synthétique du COSEC et sur l'équipe réserve ce dimanche (notre photo). Entre le vent glacial et le non match des noeuxois, les quelques 40 spectateurs présents n'ont pas eu l'occasion de se réchauffer, mis à part avec du café. 

Après 10 minutes de jeu et de laxisme défensif, les noeuxois avaient déjà 2 buts de retard. La réaction était timide et ne mettait pas de véritable danger dans le camp visiteur, au contraire des incursions coquelloises. On s'attendait à une réaction après la pause. Il n'y en a pas eu. Les visiteurs inscrivaient rapidement le numéro 3 en anéantissant les maigres espoirs noeuxois. Ensuite les buts se sont enfilés comme des perles pour atteindre le 6/0 à la 70ème minute. C'est à l'entrée de dernier quart d'heure que les "Jaune et Bleu" se sont créés leurs meilleurs occasions. L'honneur a été sauvé sur un tir de 25 mètres de Billal Bougherara qui est allé se loger dans la lucarne (86è).

Ce revers, après 3 victoires et un nul (plus le nul en coupe), n'est pas catastrophique en soi au classement, c'est la manière qui a déplu le staff dont le Président présent au match. Il faudra montrer un tout autre visage lors des prochains matchs, à commencer dimanche prochain avec la réception de Steenvoorde.